Options de traitement

Nom du produit
Formulation
Risqué de toxicité hépatique
Interactions médicamenteuses
 
Jublia (Éfinaconazole)
Disponible depuis 2014
Topique
Non
N/A *
En savoir plus Fermer
Formulation
Topique
Risqué de toxicité hépatique
Non
Interactions médicamenteuses
N/A *

Disponible depuis 2014, Jublia est une solution claire dosée à 10% d’éfinaconazole pour un usage topique. Jublia est un médicament d’ordonnance. On utilise Jublia sur l’ongle d’orteil (topique) en vue de traiter une infection fongique (onychomycose) provoquée par certains champignons.

Effets indésirables fréquents: Irritation de la peau autour de l’ongle d’orteil, telle que rougeur, démangeaisons, brûlure ou picotements dans la peau adjacente.

Interactions médicamenteuses: On n’a pas réalisé d`étude d’ìnteractions médicamenteuses pour JUBLIA.

?Visitez votre médecin

Penlac (Ciclopirox)
Disponible depuis 2004
Topique
Non
N/A *
En savoir plus Fermer
Formulation
Topique
Risqué de toxicité hépatique
Non
Interactions médicamenteuses
N/A *

Disponible depuis 2004, Penlac (solution topique de ciclopirox à 8 %) est disponible sous forme de vernis à ongles. Le Penlac est un médicament d’ordonnance pour traiter les infections fongiques de l’ongle (onychomycose) et doit faire partie d’un programme de traitement qui inclut habituellement l’enlèvement de l’ongle infecté.

Effets indésirables fréquents: érythème péri-unguéal / érythème de la partie proximale du repli cutané de l’ongle, troubles unguéaux tels qu’une altération de la morphologie ou de la couleur, irritation et ongle incarné, réaction au lieu d’application / sensation de brûlure, sécheresse de la peau, prurit.

Mises en garde et précautions importantes: Aucune

Interactions médicamenteuses: Aucune n’a été établie

?Visitez votre médecin

Lamisil (Terbinafine)
Disponible depuis 1993
Oral
Oui
Oui
En savoir plus Fermer
Formulation
Oral
Risqué de toxicité hépatique
Oui
Interactions médicamenteuses
Oui

Disponible depuis 1993, Lamisil (Terbinafine) est un médicament antifongique disponible en comprimés de 250 mg. Le Lamisil est un médicament d’ordonnance pour traiter les infections fongiques des ongles des pieds et des mains.

Effets indésirables fréquents: céphalées, nausées , douleur abdominale légère, brûlures d’estomac, diarrhée, distension abdominale ou ballonnements, perte d’appétit, éruption cutanée, douleurs articulaires et musculaires, trouble d’humeur, perte ou altération gustative, étourdissements, troubles oculaires et fatigue.

Il peut arriver, quoique rarement, que l’emploi des comprimés LAMISIL* provoque des problèmes de foie. Dans de très rares cas, ces problèmes peuvent être assez graves (p. ex., une insuffisance hépatique) et certains peuvent se solder par le décès ou une greffe du foie. Cessez de prendre les comprimés LAMISIL* et consultez votre médecin immédiatement si vous faites une jaunisse (jaunissement de la peau ou du blanc des yeux).

Interactions médicamenteuses: Certains de ces produits pourraient avoir des interactions avec LAMISIL.* Parmi ces produits, on trouve :

  • certains antibiotiques (médicaments utilisés pour traiter les infections, p. ex., la rifampine);
  • certains médicaments utilisés pour traiter les troubles de l’humeur, dont certains antidépresseurs (p. ex., antidépresseurs tricycliques, inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine de classes 1A, 1B et 1C, inhibiteurs de la monoamine-oxydase de type B, désipramine);
  • certains médicaments utilisés pour régulariser le rythme cardiaque (antiarythmiques comme la propafénone et l’amiodarone);
  • certains médicaments employés pour le traitement de l’hypertension (p. ex., bêtabloquants comme le métoprolol);
  • la théophylline, un médicament employé pour soulager les bronchospasmes liés à l’asthme;
  • certains médicaments contre la toux (p. ex., dextrométhorphane);
  • la cyclosporine, un médicament qui agit sur le système immunitaire (administré entre autres pour prévenir le rejet d’organes greffés);
  • le millepertuis (Hypericum perforatum), une herbe médicinale utilisée pour le traitement de la dépression.

 

?Visitez votre médecin

Sporanox (Itraconazole)
Disponible depuis 1993
Oral
Oui
Oui
En savoir plus Fermer
Formulation
Oral
Risqué de toxicité hépatique
Oui
Interactions médicamenteuses
Oui

Disponible depuis 1993, le Sporanox (Itraconazole) est un médicament antifongique disponible de 100 mg. Sporanox® est un médicament d’ordonnance pour les infections fongiques des ongles.

Effets indésirables fréquents: éruption cutanée, triglycérides élevés et testes hépatiques, nausées, ballonnements, diarrhée, dyspepsie, vomissements, douleurs abdominales et constipation ou excès de gaz dans l’estomac, toux, liquide dans les poumons, voix altérée, inflammation des sinus, inflammation du nez, infection des voies respiratoires supérieures, maux de tête, étourdissements, troubles menstruels, dysfonction érectile, confusion, tremblements, somnolence, fatigue, frissons, faiblesse ou douleur musculaire, douleur articulaire, douleur, douleur thoracique, enflure, enflure généralisée, goût désagréable, perte de cheveux, inflammation du pancréas, fièvre ou transpiration excessive.

Effets indésirables possibles mais rares:

  • Toxicité hépatique
  • Toxicité cardiaque

Interactions médicamenteuses: Une grande variété de médicaments sont susceptibles d’interagir avec SPORANOX. Ne prenez jamais les capsules SPORANOX® si vous prenez l’un des médicaments suivants:

  • méthadone, quinidine, dofétilide‡, lévacétylméthadol (lévométhadyl) ‡, cisapride‡, disopyramide, dronédarone, pimozide et ranolazine qui pourraient entraîner une anomalie grave du rythme cardiaque ou même mettre la vie en danger
  • inhibiteurs de l’HMG-CoA réductase telles la lovastatine et la simvastatine; dont l’administration avec SPORANOX pourrait entraîner une grave détérioration des tissus musculaires
  • triazolam et midazolam (par voie orale), qui pourraient aggraver ou prolonger la somnolence.
  • alcaloïdes de l’ergot de seigle telles la dihydroergotamine, l’ergotamine, l’ergométrine (ergonovine) et la méthylergométrine (méthylergonovine) ‡, qui pourraient entraîner une ischémie (diminution de l’apport de sang au cerveau et/ou aux membres) grave ou menaçant le pronostic vital
  • élétriptan, un antimigraineux qui pourrait entraîner de graves effets secondaires
  • félodipine, éplénérone et nisoldipine‡, des médicaments pour traiter l’angine de poitrine (douleur en étau dans la poitrine) et la tension artérielle élevée.
  • irinotécan, un anticancéreux
  • lurasidone, un antipsychotique
  • colchicine, un médicament pour le traitement de la goutte, chez des sujets atteints d’insuffisance rénale ou hépatique.

D’autres médicaments peuvent également interagir avec les capsules SPORANOX. Cette liste n’est pas complète.

?Visitez votre médecin

Défis thérapeutiques : à quoi s’attendre et quoi faire

C’est un défi que de traiter une infection fongique de l’ongle. Du point de vue du patient, une des frustrations principales consiste en la lenteur de la guérison d’une telle infection, et cela, même quand le traitement agit normalement. Habituellement, les traitements topiques sont prescrits pour une durée d’un an et les traitements oraux prennent plusieurs mois avant que l’ongle revienne à la normale.

Il est important d’avoir des attentes réalistes sur le plan du traitement

Une bonne communication entre le médecin et le pharmacien est nécessaire afin de bien comprendre le résultat espéré du traitement, sa durée, ainsi que les effets secondaires possibles du traitement. Des attentes irréalistes sont souvent source d’insatisfaction, de mauvaise observance du traitement et d’arrêt du traitement tel qu’il est recommandé.

Les infections fongiques de l’ongle sont longues à guérir

L’apparence de l’ongle endommagé ne reviendra pas à la normale même une fois les champignons éliminés. Il faut attendre que l’ongle endommagé repousse, soit coupé, et finalement remplacé par un ongle sain. Il faut environ 6 mois pour que les ongles des doigts repoussent complètement, et de 12 à 18 mois pour les ongles d’orteils.

Le taux de guérison des traitements des infections fongiques des ongles n’atteint pas 100 %. Il se peut que le traitement ne réussisse pas, qu’il faille le recommencer, ou encore se tourner vers une autre option de traitement. Les récidives sont courantes.

Options de traitement sous prescription

On divise généralement les traitements administrés ou prescrits par un médecin pour une infection fongique de l’ongle (onychomycose) en trois catégories :

Bottle of topical treatment for nail fungus

Traitements topiques

Les traitements topiques sont généralement appliqués directement sur les ongles affectés et exercent un effet local, c’est-à-dire qu’ils agissent contre le champignon dans l’ongle et dans le lit de l’ongle (lit unguéal). Leur principal inconvénient est qu’il faut une quantité suffisante de médicament pour pénétrer sous l’ongle dur afin d’agir pleinement dans le lieu de l’infection. Les options de traitements les plus récentes sont formulées pour pénétrer à travers l’ongle.

!

Sécurité: Les traitements topiques n’étant pas absorbés par le corps en grandes quantités, ils n’ont pas d’interaction avec d’autres médicaments qui pourraient être pris. Il est peu probable que les traitements topiques aient de graves effets néfastes et leurs effets secondaires sont habituellement légers et concentrés sur la zone d’application du médicament.

Prescription pills for nail fungus treatment

Traitements oraux

Les traitements oraux ont un effet systémique. En effet, la circulation sanguine transporte le médicament jusqu’au lieu de l’infection sans avoir à contourner la dureté de l’ongle. Il est souvent nécessaire d’instaurer un traitement oral pour des infections fongiques de l’ongle qui touchent la racine, aussi appelée matrice de l’ongle.

!

Sécurité: Comme ils sont absorbés dans le système, les traitements oraux peuvent avoir des interactions avec d’autres médicaments et être toxiques pour le foie. Il est donc nécessaire de surveiller la fonction hépatique lorsque l’on prend des médicaments antifongiques par la bouche.

Doctor treating toenail fungus using light

Traitement physique et par la lumière

L’ongle infecté, en totalité ou en partie, peut être enlevé. L’intervention peut se faire au bureau du médecin. Elle est presque sans douleur. À elle seule, la thérapie physique ne tuera pas le champignon ou ne le supprimera pas dans l’ongle. L’élimination de l’ongle a pour but de permettre au traitement topique d’être appliqué directement sur la partie affectée de l’ongle ou du lieu de l’infection. À l’heure actuelle, l’évidence suggère que le traitement au laser à lui seul n’est pas très efficace pour le traitement des infections fongiques de l’ongle.

Les infections fongiques de l’ongle présentent des défis particuliers tels que le temps prolongé nécessaire à la fois pour le traitement des ongles et pour leur repousse.

i Combinaison de traitements

Certaines données médicales démontrent que l’association de plusieurs traitements pourrait augmenter leur efficacité et minimiser le risque de rechute. Le médecin peut conseiller simultanément un traitement topique et un traitement oral, ou un traitement topique et un traitement physique, dans le but d’augmenter les chances d’une guérison complète.

i Produits en vente libre et produits naturels.

Il existe également des produits en vente libre et des produits naturels. Ce site se limite aux médicaments d’ordonnance disponibles au Canada.

Dermatologue

Produits naturels

Les remèdes naturels sont souvent mis de l’avant en ligne, mais sont-ils réellement efficaces?

Comment prévenir une contamination fongique?

La prévention est essentielle pour minimiser le risque d’attraper une première infection fongique de l’ongle, mais elle l’est également au cours de son traitement afin d’en augmenter les chances de succès et de réduire les risques de rechute.

  • Les spas publics, les piscines, les douches et les vestiaires sont tous des endroits à risque élevé d’attraper des champignons. Au cours d’un traitement, autant que possible, il vaut mieux les éviter. S’il faut toutefois y aller, il est nécessaire de se protéger en portant des sandales et en se lavant après les mains et les pieds soigneusement, puis en les essuyant complètement.
  • Les chaussettes de coton absorbent la sueur des pieds. Il est bon de les changer régulièrement afin qu’elles restent fraîches et sèches.
  • Le port de chaussures confortables et favorisant une bonne circulation d’air est recommandé.
  • Les ongles doivent être coupés court. Il ne faut pas utiliser de vernis à ongles pendant une infection.
  • Éviter de partager serviettes, souliers et autres objets. Cela s’impose particulièrement dans la famille afin d’éviter la transmission entre ses membres.
  • Il faut veiller à sa santé et conserver un système immunitaire fort.